Secteur TIC

Le syndicat syndicom est actif dans plusieurs groupes professionnels où il  représente les intérêts des travailleurs et travailleuses. Chaque branche dispose d’un propre comité qui organise bénévolement la politique de branche. Les secrétaires centraux soutiennent opérationnellement les comités de branche. Toutes les branches sont représentées de manière appropriée dans les organes nationaux et régionaux. Le secteur TIC englobe les branches Télécom, TI, Centres de contact et d’appel, Infrastructure de réseau, Sécurité aérienne et Fulfillment.

syndicom est le principal syndicat de la branche des télécommunications. Les partenaires sociaux sont Swisscom, Sunrise, UPC et Télégenève/Naxoo. syndicom a conclu des conventions collectives avec ces entreprises, soutient les représentant-e-s du personnel dans leur travail et fournit conseils et assistance aux membres de syndicom dans ces entreprises. 

syndicom entretient un dialogue social avec plusieurs grandes entreprises informatiques depuis plusieurs années. Jusqu’à présent, le secteur TIC a pu conclure des conventions collectives avec deux entreprises (état 2019). Il s’agit de T-Systems Suisse, une filiale de Deutsche Telekom, et Wagner AG, une société sise en Suisse alémanique.

La ténacité dont a fait preuve syndicom dans divers entreprises lui a permis de conclure avec ses membres une convention de branche. La convention collective est en vigueur depuis septembre 2015; d’autres entreprises s’y sont affiliées en 2017. Depuis le 1er juillet 2018, la CCT pour les centres de contact et d’appel a été déclarée de force obligatoire.

Il y a d’abord eu des conventions d’entreprise, puis les associations professionnelles se sont également prononcées en faveur de conditions de travail  progressives pour les employé-e-s de l’infrastructure du réseau. Depuis le  1er octobre 2018, la CCT de branche convenue avec syndicom a été déclarée de force obligatoire par le Conseil fédéral.

syndicom a conclu une convention collective de travail (CCT) avec skyguide et s’occupe depuis des années du personnel commercial et technique, ainsi que des pilotes de simulateurs.

La branche du fulfillment comprend le traitement des retours et la gestion des stocks pour des entreprises tierces du commerce en ligne. syndicom a conclu une convention collective de travail (CCT) avec MS Direct AG à Saint-Gall au 1er janvier 2020.

Structures au secteur TIC de syndicom

syndicom a la vision d’un développement économique durable et d’une répartition équitable du travail, des revenus et de la richesse. Son engagement en faveur d’une couverture complète des entreprises dans les branches de syndicom avec des CCT, ainsi que pour une démocratisation de l’économie, une plus grande justice sociale et plus de solidarité se trouvent au cœur de ses activités.

syndicom a pour objectif de négocier des conventions collectives pour le plus grand nombre possible de branches et d’entreprises. C’est pourquoi les conventions actuelles sont développées à intervalles réguliers. Les employé-e-s du syndicat ainsi que des membres engagés veillent à la mise en œuvre professionnelle des conventions collectives.

Les membres décident au sein des comités de branche et d’entreprise, ainsi que dans le cadre de conférences de branche, de leurs conditions de travail et des accords salariaux. Le graphique suivant illustre à quoi peut ressembler une telle structure, en prenant Swisscom comme exemple.

Les organes en bref

La direction du groupe de Swisscom négocie avec syndicom la convention collective de travail. Il est possible de s’adresser au conseil d’administration.

Les ressources humaines de Swisscom et les cadres de Swisscom présentent des thèmes aux représentant-e-s du personnel pour information, consultation ou codécision.
 

Les représentant-e-s du personnel sont élus par le personnel. Ils représentent les intérêts de l’ensemble du personnel. Les RP interrogent les décisions des cadres dirigeants et des RH relatives au personnel et à son bien-être et fournissent des indications visant à améliorer les règles. syndicom offre conseils et assistance aux membres des représentations du personnel. Ceux qui se positionnent de manière compétente face aux RH et à la direction sont bien préparés pour collaborer au sein de la représentation du personnel. syndicom soutient des candidat-e-s appropriés lors de l’élection.

En vue des négociations CCT, syndicom constitue une délégation formée d’employé-e-s de syndicom et d’employé-e-s de Swisscom qui s’engagent au niveau syndical (en principe, il s’agit de membres des comités d’entreprise). Si les droits du travail ou la CCT ne sont pas respectés, les secrétaires centraux-ales de syndicom peuvent intervenir à tous les niveaux, notamment aussi auprès des RH et de la direction du groupe.

syndicom associe les comités d’entreprise aux décisions stratégiques. Ils forment le lien entre le syndicat et les membres. syndicom négocie et met en œuvre des conventions collectives de travail. Le syndicat réalise ce travail toujours conjointement avec les comités de branche ou d’entreprise, composés de membres engagés de syndicom.

Lors des conférences de branche ou d’entreprise, les membres de syndicom déterminent les mandats et les résultats des négociations sur les conventions collectives, les négociations salariales et d’autres questions importantes. Les conférences d’entreprise sont aussi ouvertes aux non-membres, mais ils n’ont pas le droit de vote.

Les groupes de site et d’entreprise sont le visage local de syndicom. Ils sont mis en réseau sur place, recrutent activement des membres et présentent les prestations et les acquis de syndicom. Les groupes de site connaissent le climat de travail sur les sites concernés et abordent des thèmes inhérents au site avec les représentant-e-s du personnel, les comités d’entreprise ou le syndicat.

Le comité du secteur intègre les intérêts du secteur TIC et de ses branches dans les organes de syndicom (comité central, assemblée des délégué-e-s, congrès).

Les sections effectuent un important travail syndical au niveau régional, qui n’est pas assumé par les comités de branche et d’entreprise. Il s’agit de la collaboration au sein des unions syndicales cantonales et locales et aux comités du 1er mai.

Les délégué-e-s des branches, sections et groupes d’intérêt définissent l’orientation de syndicom au sein des organes. Le comité central décide en outre de projets syndicaux, de règlements, d’embaucher des secrétaires centraux-ales, etc.

Restez informées

Personnellement, rapidement et directement

Vous voulez savoir pourquoi nous nous engageons. Abonnez-vous à nos newsletters! Si vous avez des demandes personnelles, nos secrétaires régionaux seront heureux d’y répondre.

syndicom près de chez toi

Les secrétariats régionaux te conseillent de manière compétente

S'abonner à la newsletter